Vous, vos enfants … et Dieu

100% familles : Stress control

« Stress control »

Vive les vacances ! Enfin on va pouvoir se retrouver en famille, partager de bons moments, se poser et se reposer, s’extraire de la course contre la montre. Sauf que parfois, si le stress change de visage, il ne nous lâche pas … Et si on le congédiait pour de bon, au moins durant les vacances ? Quelques suggestions anti-stress :

Les vacances revêtent une forte attente personnelle. Qu’en est-il des désirs de mon conjoint ou de mes enfants ? En parler pour éviter les malentendus et les déceptions.

Préparer le départ. Rien de plus agaçant que le temps grignoté sur les vacances pour des choses qui auraient pu être anticipées.

Mettre en congé sa boîte mail. Elle ne va pas s’autodétruire si on ne la consulte pas durant quelques jours. Et le monde continuera à tourner… Une réponse automatique peut renseigner nos interlocuteurs sur notre absence.

Se reposer. Un état de fatigue prononcé génère impatience, mouvements d’humeurs, tensions. « Celui qui ne se repose pas fatigue les autres ». Pas idéal pour de bonnes vacances.

Ne pas se laisser gagner par la peur de ce qui nous attend au retour. A chaque jour suffit sa peine.

Eviter d’entrer dans un compte à rebours enclenché dès le premier jour de congé. Vivre pleinement l’instant présent, et le savourer sans culpabiliser.

Ne pas vouloir à tout prix « faire des choses » pour en « profiter un maximum », être sûr d’en avoir pour son argent ou avoir des photos originales à poster sur Facebook. Des vacances simples, ne sont pas forcément creuses, et souvent moins onéreuses.

Les vacances devraient permettre d’être libre, vacant. Et ainsi disponible à soi et aux autres pour des relations plus gratuites. Ça nourrit l’amour et la communion dans les familles.

Prendre soin de tout l’être. Comme nous prenons soin de notre corps, offrons un temps de ressourcement à notre cœur. La prière, nourrie par une bonne lecture et du temps de méditation, la visite d’un lieu de pèlerinage local … nous permettent une vraie « vacance », c’est-à-dire une disponibilité à l’œuvre de Dieu en nous.

Bonnes vacances !

Bertrand Georges

Paru dans “Paroisses Vivantes” de juillet 2013